Savez- vous quel est le point commun entre Koh-Lanta, le numérique et la santé ?

Pluri- factorielle, l’immunité fait référence à deux systèmes de défense et à leurs capacités réciproques à se défendre contre des corps étrangers menaçant leurs bons fonctionnements ou leurs survies.

En d’autres termes: prendre conscience de la part de co- responsabilité dans l’interdépendance de chacun.

A condition de s’en donner les moyens.

Les deux faces d’une même pièce

Face à une situation d’adversité précise, l’adaptation positive d’un individu se nomme résilience avec pour définition: “ la capacité de s’adapter- de résister activement, de se plier sans se casser, ou de rebondir et récupérer- sont toutes les composantes de la résilience” selon le Dr Karatsoreos.

Ce que ne saurait contredire Darwin et qui nous vaut aussi la stratégie bambou dans la droite lignée de celle de l’océan bleu.

Prenez l’exemple des super héros par exemple: ils sont bien tous des résilients (qui n’est pas synonyme d’invincibilité ou d’insensibilité) et qui évoque cette idée de flexibilité et d’adaptation a fortiori dans un contexte de stress chronique (et des réponses à géométrie variable en fonction de chaque individu).

Dans chaque système coexiste aussi une immunité inné. Réservoir minimal de capacité et l’immunité adaptative qui comme son nom l’indique se construit au fil du temps et des expériences. Preuve s’il en est que l’immunité évolue tous les jours- pour peu :

  • Qu’on ait conscience et la volonté de sa part de responsabilité
  • Prenne soin  de son entretien au risque de rester trop vulnérable.

Homme et organisation: même dynamique

La nature humaine est donc confrontée au double effet kiss cool de l’immunité:

  • Sa capacité passive de statu quo de vulnérabilité
  • Sa capacité active et volontaire de résilience.

Idem pour vos organisations:  par la sommes des individus.

Ici la résilience dans son ensemble dépend souvent de la fragilité des parties. Encore plus dans le cas des organisations de santé fondées sur:

  • Pleins d’interdépendances de systèmes complexes là où la logique de parcours prévaut
  • La diversité des parties prenantes qui tendent à produire des réactions en cascades en permanence- tout autant génératrices d’actions que de risques plus ou moins visibles.

De ce point de vue, le système immunitaire résilient de votre organisation est en équilibre permanent .

Là où la résilience est aussi une nouvelle naissance guidée aussi par les grandes transformations digitales .

D’autant que la donnée, qu’elle soit de santé externe ou interne, nous incite à relever les inévitables défis que l’homme du XXIè siècle à lui-même engendrés avec la transition numérique que nous vivons actuellement.

 

Votre mission si vous l’acceptez

Aussi, je vous invite à un autre regard sur la transition en cours pour:

  • Repenser les processus à l’oeuvre dans votre structure
  • Développer vos relations avec les familles
  • Renforcer les échanges avec vos partenaires et fournisseurs

A y regarder de plus près, c’est un vaste chantier à mener pas à pas, sans précipitation et avec méthode.

Prendre du recul et surtout prendre un autre élan.

Décider de faire de la montée en compétences internes une priorité afin de renforcer l’immunité de votre organisation et lui permettre ainsi de mieux résister aux changements présents et à venir.

Comment renforcer durablement l’immunité de votre organisation? Le changement ne peut venir que de l’intérieur.

 

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.

Antoine- Laurent de Lavoisier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.